Karnaval Humanitaire

Karnaval Humanitaire

2016 Nouveau projet : Village de Tienparlogo

Projet d’aide à l’accès à l’eau au village de Tienparlogo

Depuis leur existences, les bénéfices de la semaine de la solidarité sont reversés à des fins solidaires ou humanitaires. Après environ une année de battement et de petits projets ponctuels, l’association a eu vent de plusieurs pistes de projets par le biais des différents porteurs de l’ancien projet. Fort de l’expérience acquise avec le projet « Eau Pour Tous » à Pella, le Karnaval se relance dans de nouveaux projets d’accès à l’eau et d’autonomisation des populations locales, toujours au Burkina Faso.

C’est ainsi que 3 membres de l’association; Rémi, Héloïse et Thomas, se sont rendus au Burkina été 2016 afin de rencontrer les acteurs locaux, établir un contact avec les membres des villages, constater la situation sur place et bien sur goûter la bière locale !

Le Village de Tienparlogo

Tienparlogo est un village rural proche de la capitale Ouagadougou, il serait composé d’environ 9 000 habitants selon les estimations, tous répartis dans 5 quartiers. Le taux de scolarité des enfants (et par conséquent le taux d’alphabétisation) y est très faible.
Il est ressorti lors des différents échanges avec les villageois que le besoin en eau y était particulièrement fort. Les 9 000 habitants se partagent difficilement 8 puits qui sont dans des états variables. Certains sont asséchés en période sèche, d’autres inaccessibles à cause des ravins que l’eau à créé… Ce manque d’infrastructure pousse parfois les habitants à faire plus de 20km pour aller chercher de l’eau à la capitale.

7_DSC9551-(29)
L’Association Bangré-Nooma pour le Développement (ABND/BF), une association locale est présente et œuvre, dans la mesure de ses moyens, au développement du village. C’est elle qui à fait la demande au Karnaval Humanitaire pour la réalisation de forages dans le village. Nous avons donc discuté avec les villageois, par l’intermédiaire de Mr Nikiema (le président de Bangré-Nooma) d’une part des différents besoins du village, et d’autre part des moyens à mettre en œuvre pour pallier à ces besoins. Car l’une des démarches de bases quand à la manière de conduire les projets du Karnaval est l’autonomisation des villageois et la pérennité des infrastructures et des organisations. Il paraissait donc capital de commencer par discuter avec tout le village pour que chaque habitant puisse prendre en main le projet et sa conduction. Mr Nikiema nous à d’abord décrit succinctement les principaux problèmes du village, en mettant rapidement l’accent sur l’accès à l’eau. Puis nous avons discuté de l’organisation du système de gestion de l’eau au village. Il n’y a actuellement pas de système de gestion généralisé des forages. Nous avons expliqué au villageois comment le système de gestion d’eau fonctionnait à Pella, comme dans beaucoup de villages au Burkina. Ce système s’organise autour d’une Association des Usagers de l’Eau (AUE) conformément à la réforme du 3 novembre 2000 qui vise à améliorer la gestion des infrastructures hydrauliques d’alimentation en eau potable au Burkina.

Plus d’informations sur le Décret n°2000-514/PRES/MM/MEE ici :
Réforme du sytème de gestion des infrastructures hydroliques d’alimentation en eau potable en milieu urbain et semi urbain

Après avoir notamment évoqué les questions d’assainissement de l’eau et de sensibilisation aux pratiques, les villageois ont pu poser des questions auxquelles nous avons pris le temps de répondre.
Nous avons ensuite été accompagnés par un bon nombre d’habitants faire un tour du village et un état des lieux des forages existants.

7_DSC9551-(29)

Cette journée, au delà de l’expérience humaine formidable qu’elle représentait, nous à permis de mieux comprendre les enjeux autour de l’accès à l’eau dans les villages, l’organisation des communautés au Burkina et de prendre contact avec les différentes personnes sur place. Maintenant tout est à faire. Certaines informations nous manquent encore et de nombreuses choses sont à débattre. Mais de nombreuses actions vont très vite pouvoir être mises en place.
A savoir :
– La création de l’Association des Usagers de l’Eau
– L’étude géologique des sols
– Une petite étude socio-économique sur le village (nombre d’habitants exact, moyenne d’âge, nombre de foyers, source des principaux revenus, activités économiques dominante, taux d’alphabétisation, taux de scolarité, etc…)

Nous ne sommes qu’à l’aube de ce nouveau projet et tout est à faire ! N’hésitez pas à passer nous voir ou nous contacter si vous désirez vous impliquer dans un tel projet !

Des informations arriveront régulièrement sur cette page. Projet à suivre donc…

En attendant, quelques photos !