Karnaval Humanitaire

Karnaval Humanitaire

Vendredi 11 : Bal Folk

A partir de 19h / Entrée libre

Comme chaque année la soirée d’ouverture du Karnaval se déroulera à la « K-fêt » de l’INSA.
Des groupes de musique folk viendront entraîner les festivaliers sur une valse endiablée, une mazurka chaloupée, un cercle circassien déjanté ou un hanterdro au coude à coude. Le cuivré des saxophones s’alliera au feutré de l’accordéon, les accents klezmer, les harmonies jazz et les chansons éternelles se mélangeront pour vous faire danser.

Une façon énergique et conviviale de démarrer le festival !

Au programme cette année :

LES TRALALA LOVERS

tralala-3-sans-titre

Les Tralala Lovers sont amoureux, mais pas jaloux. Et c’est sans retenue qu’ils partagent les musiques à danser qui leur donnent tant de plaisir.
Valses, scottish, cercles circassiens, mazurkas langoureuses, polkas endiablées… le bal Tralala est un voyage folk qui mène aux 4 coins de l’Europe. Sur des textes populaires ou originaux, leurs voix généreuses invitent sur la piste à chanter Bambino, siffler la gavotte, se livrer aux rythmes chaloupés et partager sans chichi le plaisir de la danse.
Il faut dire que Diego Meymarian (chant, violon, banjo, guimbarde) et Vincent Gaffet (chant, accordéon, percussions) font également partie du groupe Tram des Balkans et s’y connaissent en échange de bonnes vibrations !
Danseurs confirmés ou débutants pathétiques, inutile de résister à l’appel du dancefloor, leur contagieuse allégresse est comme le chant des sirènes.

 

ESCALE ORDINAIRE

montage-4

Musique à danser, librement influencée par les musiques traditionnelles européennes. Ainsi l’on y danse valses à 5 et 11 temps, kost ar c’hoat et rond de St Vincent, scottish, cercle et mazurka, rondeau et bourrée 3 temps…
Mêlant compositions et airs traditionnels, ils vous entraînent le temps d’une escale dans un bal mêlant joyeusement l’héritage des siècles de tradition aux couleurs du monde d’aujourd’hui…

 

BAL BARBARE

Une fois le processus lancé, la matière sonore de Bal Barbare explore un répertoire à la fois puissant et sauvage, là où les espaces acoustiques se remplissent d’un bourdon brut, où les notes archaïques apportent une substance vivace et poétique